Candidate

Emilia Tamko

Conseillère de la ville

Mercier–Hochelaga-Maisonneuve

District Maisonneuve-Longue-Pointe



514-903-1207

La question des inégalités de destin est au cœur des engagements et de la trajectoire professionnelle et personnelle d’Emilia Tamko.

Emilia grandit en France dans une banlieue très défavorisée de l’Est de Paris (département du 93). Elle est élevée au sein d’une famille de 4 enfants par sa mère monoparentale émigrée du Cameroun.  Malgré ces conditions de vie très difficiles, autant sur le plan économique que sur le plan racial, Émilia entre à l’Université de la Sorbonne et y obtient un Baccalauréat en droit (BA).

Sensible aux manques de services municipaux offerts à la jeunesse dans son quartier, Emilia s’implique très rapidement comme gestionnaire de projet à la mairie  et mène des initiatives pour  procurer de l’emploi estival aux jeunes des quartiers (« Job de Poche »). Elle prend part à la plupart des combats des banlieues contre la sectorisation de l’éducation, la violence policière, le racisme et dénonce l’indifférence politique.

Déterminée à offrir à son fils de 2 ans la chance de grandir dans un environnement social paisible, Emilia quitte Paris et s’installe à Montréal. Elle en parle comme de la plus belle décision qu’elle ait jamais prise. Emilia vit maintenant dans le district Maisonneuve–Longue Pointe depuis 6 ans. 

Elle revendique son amour pour l’atmosphère populaire et familiale unique à Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, un arrondissement qui se démarque par sa multitude d’organismes communautaires. C’est là qu’elle fonde avec son conjoint, L’Université dans la Nature, une organisation à but non lucratif visant à propager les savoirs scientifiques sur l’impact de la nature sur la santé mentale et physique. Elle occupe le poste de directrice exécutive depuis 2014. À ses yeux, il est essentiel de permettre à sa communauté de reconnecter avec la nature. 

Emilia s’investit passionnément dans les débats sur l’accès social à la nature. Elle a participé à la mise en place avec le Centre RBC d’expertise en Santé mentale de l’Université de Sherbrooke d’un programme de connexion à la nature pour prévenir les troubles de l’anxiété auprès des jeunes (disponible dans toutes les écoles secondaires du Québec). Elle a  aussi élaboré un programme d’activités de connexion à la nature pour des enfants de quartiers défavorisés en Italie et a œuvré à la mise au point d’une méthodologie d’apprentissage et d’expérimentation des bienfaits de la nature qui a fait l’objet d’une collaboration avec l’université McGill. 

Pour elle, l’environnement et le social sont indissociables, et les inégalités d’accès à la nature inacceptables. La nature est un bien commun qui doit profiter à tous, d’autant plus que la recherche démontre qu’elle bénéficie encore plus aux populations défavorisées. En voyant la situation actuelle de son arrondissement, Émilia considère qu’il a un manque criant d’espace vert et qu’il faut y remédier. Grâce à un gouvernement de proximité et en alliant son expertise à son expérience, la candidate se présente aux élections municipales afin de venir en aide à son arrondissement qui occupe une place spéciale dans son cœur et qui est le territoire le plus fortement touché par la pandémie. En travaillant avec Ensemble Montréal, Émilia compte faire ressortir l’innovation, l’ingéniosité et la liberté inhérente à non seulement son arrondissement mais à la métropole. 

Emilia est également membre du CA de DESTA Black Youth Network, membre du CA de Diversité Artistique Montréal et membre de l’Observatoire québécois des inégalités.

Restez informés!

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles concernant le Parti, ses idées, ses initiatives, ses évènements et sur le travail que nous accomplissons dans votre quartier!