Conseil municipal de novembre: coup triple pour l'Opposition officielle

Montréal, le 21 novembre 2018 - Fiers d'avoir fait adopter trois motions sur les trois qu'ils avaient proposées, les élus d'Ensemble Montréal peuvent se targuer d'avoir fait consensus au conseil municipal de novembre avec leurs idées innovantes et leurs projets rassembleurs pour tous les Montréalais.

Projet Montréal poursuit son projet dogmatique sur Sainte-Catherine

Tel que soulevé par le chef de l'Opposition officielle durant la séance du conseil municipal, la volonté de l'administration Plante de faire disparaître 340 places de stationnement supplémentaires lors de la phase 2 du réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest, crée une vague de mécontentement autant chez les commerçants que chez les citoyens.

Lionel Perez a également questionné l'échéancier des travaux: «L'administration Plante annonce que la phase 2 se déroulera pendant six ans: jusqu'en 2027! Veulent-ils la fin de la Sainte-Catherine? Surtout qu'on constate déjà des retards!» De plus, la mairesse Plante avait promis de consulter les Montréalais sur la deuxième partie du projet. «Aucune consultation, n'a, à ce jour, été faite pour la phase 2 à ce que je sache», a poursuivi le chef d'Ensemble Montréal.

Bref, même si l'on parle de «mobilité intégrée» et «d'offrir une expérience riche aux usagers» du côté de Projet Montréal, les commerçants et les citoyens risquent encore une fois de faire les frais du dogmatisme de l'administration Plante.

Trois motions, trois coups dans le mille!

Lutte à la haine: À l'initiative de la Fondation pour l'étude des génocides, sous le parrainage de M. Lionel Perez, une motion pour un meilleur enseignement de l'histoire des génocides dans les écoles secondaires du Québec a été adoptée. Comme l'a déclaré la porte-parole d'Ensemble Montréal en matière de diversité et de relations avec les communautés d'origines diverses, Mme Mary Deros: «Il est temps que des actions concrètes soient entreprises pour vaincre l'intolérance et la haine.» Mission accomplie par l'équipe de l'Opposition officielle.

Gaz radon: Novembre étant le mois de la sensibilisation au gaz radon, le porte-parole en matière d'approvisionnement et matériel roulant, M. Dominic Perri, en a profité pour parrainer une motion pour encourager la détection de la présence de gaz radon dans les maisons montréalaises.

«Entre 10 et 16% des décès par le cancer du poumon sont liés au radon au Québec. La Ville de Montréal doit prendre les devants en matière de santé publique et protéger les Montréalais d'une réalité qui peut toucher n'importe qui», a soutenu le conseiller de la Ville du district de Saint-Léonard-Ouest, dont la motion a également été adoptée.

Applaudissements et décorum: La Leader de l'opposition, Mme Karine Boivin-Roy, a fait adopter une motion pour que le conseil municipal mandate la Commission de la présidence d'étudier la possibilité d'interdire les applaudissements pendant la période de questions des conseillers et celle des citoyens.

La conseillère de la Ville du district de Louis-Riel se dit «fière de l'excellent travail accompli avec ses collègues dans le but de rehausser le niveau de respect au conseil de ville afin que la substance des débats soit mise en exergue».

 

Restons en contact


1100, Boul. Crémazie Est
Suite 207
Montréal, QC H2P 2X2
514-903-1207
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Autorisé par Robert Richard, agent officiel.