Déneigement inadéquat: la mairesse Plante rate la cible dans sa tentative de blâmer les arrondissements

Montréal, le 30 janvier 2019 - Les maires des arrondissements de Pierrefonds-Roxboro (Dimitrios Jim Beis), Saint-Léonard (Michel Bissonnet), Montréal-Nord (Christine Black) et Saint-Laurent (Alan DeSousa) ont vivement dénoncé la lettre envoyée par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, à tous les maires d'arrondissements pour les presser de compléter les opérations de déneigement. Dans cette lettre, elle mentionne qu'elle n'acceptera, «sous aucun prétexte, que l'exécution ne soit pas adéquate, car la population montréalaise s'attend, avec raison, à recevoir des services de qualité (...)».

«La mairesse est clairement en mode panique devant toutes les critiques qu'elle reçoit depuis deux semaines. Elle veut montrer qu'elle fait quelque chose. Mais si elle doit blâmer quelqu'un, c'est sa propre administration. C'est la ville centre qui décide s'il y a lieu ou non de procéder aux opérations de chargement de la neige, pas les arrondissements», a déclaré M. DeSousa.

«Cette administration n'a rien appris de ses erreurs de l'année dernière. Il n'y a eu aucune opération de chargement de la neige en novembre et décembre derniers, de sorte que les petites accumulations non ramassées ont durci lors des grands froids. Et nous devons vivre aujourd'hui avec les conséquences de son inaction», a ajouté M. Bissonnet.

«La lettre est tout simplement une opération de relations publiques de la part de la mairesse pour tenter de se déresponsabiliser. L'administration se doit d'être plus proactive dans sa planification et ses actions, surtout dans un contexte où les changements climatiques imposent de nouvelles façons de travailler», a poursuivi Mme Black.

«Il y a deux jours, devant les caméras, la mairesse disait que les critiques de l'Opposition officielle n'étaient pas fondées et qu'elle était très fière du travail de déneigement accompli jusqu'à présent. Aujourd'hui, elle tente de blâmer les arrondissements pour sa mauvaise gestion. Cette lettre est une vraie farce, et les Montréalais ne sont pas dupes», a conclu M. Beis.

Restons en contact


1100, Boul. Crémazie Est
Suite 207
Montréal, QC H2P 2X2
514-903-1207
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Autorisé par Jonathan Cohen, agent officiel.