Ensemble Montréal veut des caméras portatives au SPVM

Montréal, le 1er février 2019 - Les élus d'Ensemble Montréal continuent d'appuyer l'utilisation des caméras portatives par les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et ce, malgré un rapport déposé aujourd'hui à la Commission de la sécurité publique (CSP), dans lequel les auteurs concluent qu'un tel déploiement ne serait pas justifié.

«Quand les caméras portatives ont été proposées en 2015, il y avait un consensus chez l'ensemble des intervenants. Tous étaient d'accord pour dire que les caméras favorisent la transparence des interventions policières et consolident le lien de confiance avec les citoyens. Nous sommes inquiets de la direction que semble prendre l'administration, sachant que les enjeux de confiance et de transparence sont encore bien présents au sein des forces policières», a déclaré M. Lionel Perez, chef d'Ensemble Montréal.

Le rapport fait suite à un projet pilote qui s'est déroulé de mai 2016 à avril 2017, au cours duquel 78 patrouilleurs du SPVM ont porté une caméra portative. Les auteurs du rapport basent leurs conclusions en grande partie sur les perceptions de ces policiers, dont 89% considèrent les caméras comme une «intrusion» dans leur travail, et 72% estiment que leur comportement face aux citoyens ne change pas même si leurs interventions sont filmées.

«C'est la nature humaine: les policiers n'admettront jamais qu'ils ont un comportement différent parce qu'ils portent une caméra. Mais le fait demeure que nos citoyens demandent une plus grande transparence du SPVM, surtout devant les nombreux cas rapportés de profilage racial ou social. Nous demeurons persuadés que les caméras portatives sont une solution réaliste à ce fléau», a précisé M. Abdelhaq Sari, vice-président de la CSP et porte-parole d'Ensemble Montréal en matière de sécurité publique.

Rappelons qu'en décembre dernier, le SPVM dévoilait son plan d'action pour lutter contre le profilage racial, dans lequel on ne trouve aucune mention des caméras portatives.

«Les caméras portatives, c'est la nouvelle réalité de 2019. Oui, les défis sont nombreux. Mais c'est pourquoi ce rapport aurait dû s'attarder aux solutions à apporter plutôt qu'à énumérer une série d'obstacles», a conclu M. Perez.

Restons en contact


1100, Boul. Crémazie Est
Suite 207
Montréal, QC H2P 2X2
514-903-1207
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Autorisé par Jonathan Cohen, agent et représentant officiel.