Attaques de coyotes dans Ahuntsic-Cartierville - Ensemble Montréal exige des mesures plus vigoureuses pour protéger la population

Montréal, le 30 juillet 2018 - Après trois nouveaux incidents de morsures de coyotes sur de jeunes enfants dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville, le chef d'Ensemble Montréal, M. Lionel Perez, exige que l'administration Plante adopte des mesures pour protéger les citoyens beaucoup plus concrètes que celles dévoilées il y a bientôt quatre mois dans son plan de gestion du coyote en milieu urbain.

«En choisissant de tout miser sur la cohabitation avec ces animaux sauvages, l'administration de Projet Montréal refuse de prendre ses responsabilités et d'assurer la sécurité des plus vulnérables. Ses ʺbrigades d'effarouchementʺ ne donnent pas les résultats escomptés. Les coyotes sont plus nombreux que jamais et n'hésitent plus à attaquer. Les familles ont maintenant peur de fréquenter les parcs du secteur. Est-ce la nouvelle réalité pour les résidents du quartier?», a déclaré M. Perez.

Le chef de l'Opposition officielle demande que les méthodes actuelles de gestion du coyote soient revues afin de diminuer les risques d'attaques sur les enfants, notamment en instaurant des patrouilles policières dans les secteurs à risque et en faisant appel au trappage et à la relocalisation des animaux qui représentent un danger. La Ville pourrait également interdire de nourrir les coyotes et imposer des amendes aux gens qui le font.

«La population a besoin d'être rassurée, pas avec une ixième campagne de relations publiques ni avec des conseils du genre ʺFaites du bruit pour les éloignerʺ. Cette politique du laissez-faire a assez duré. Ça nous prend maintenant des mesures plus vigoureuses. Montréal n'est pas la seule ville qui doit faire face à une hausse du nombre de coyotes sur son territoire; il faut poursuivre la recherche de solutions plutôt que d'abdiquer en faveur du coyote», a conclu M. Perez.

Restons en contact


1100, Boul. Crémazie Est
Suite 207
Montréal, QC H2P 2X2
514-903-1207
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Autorisé par Robert Richard, agent officiel.