Avec plus de Montréalais en télétravail, il faut augmenter le nombre de stationnements durant les opérations de chargement de la neige

Montréal, le 6 octobre 2020 - Chaque hiver, les Montréalais doivent composer avec les perturbations causées par les tempêtes de neige, notamment quand il s'agit de déplacer leur voiture stationnée sur la rue lors des opérations de chargement de la neige. Mais cette année risque d'être pire que les précédentes en raison de la pandémie de COVID-19, qui oblige des milliers de citoyens à travailler à partir de la maison.

«Normalement, ces gens prennent leur voiture durant la journée pour aller travailler, ce qui laisse la voie libre aux équipes de déneigement. Mais parce qu'ils sont maintenant en télétravail, leurs voitures vont demeurer stationnées sur la rue. Et quand l'opération de chargement de la neige est déclenchée, ces voitures devront être déplacées ou remorquées. Pour répondre à ce nouveau besoin, on doit donc disposer d'un nombre de stationnements incitatifs beaucoup plus important que par les années passées», a déclaré M. Aref Salem, élu d'Ensemble Montréal et conseiller de la Ville du district de Norman-McLaren.

M. Salem présentera une motion lors du conseil municipal d'octobre afin d'augmenter sensiblement le nombre d'espaces de stationnement incitatif gratuit qui seront disponibles cet hiver, de jour comme de nuit, lors des opérations de chargement de la neige. Selon les données de la Ville, ce nombre a même diminué au cours de la dernière année, passant de 6 788 places à l'hiver 2019 à 5 442 à l'hiver 2020. Ville-Marie et Rosemont-La Petite-Patrie sont les deux arrondissements qui ont retranché le plus grand nombre de places.

«Imaginez maintenant si des centaines de citoyens doivent déplacer leur voiture en même temps durant la journée et qu'on leur offre moins de places pour la stationner. Ce sera le chaos!», note M. Salem, qui rappelle que les voitures qui ne sont pas déplacées doivent être remorquées, ce qui ralentit considérablement les opérations de chargement de la neige. L'an dernier, la Ville a effectué près de 39 000 remorquages.

La motion d'Ensemble Montréal propose plusieurs solutions à mettre en œuvre lors des opérations de chargement de la neige l'hiver prochain:

  • Que l'Agence de mobilité durable (AMD) conclue des accords avec des stationnements privés afin d'offrir plus de places gratuites, de jour comme de nuit;
  • Que l'AMD, qui possède une trentaine de stationnements municipaux, rende disponibles l'ensemble des places qui ne sont pas réservées aux détenteurs de permis mensuels;
  • Que la Ville s'entende avec les arrondissements pour que ceux-ci soient en mesure d'offrir plus de stationnements incitatifs gratuits à proximité des lieux de résidence.

«Les mesures que nous proposons auront pour effet de retirer des voitures sur les rues, de limiter le nombre de remorquages et de faciliter la vie des déneigeurs et des citoyens», conclut M. Salem.


Motion pour que Montréal rende disponible plus d'espaces de stationnement de jour et de nuit lors des opérations de chargement de la neige

Attendu que la Ville de Montréal reçoit en moyenne 210 centimètres de neige par année;

Attendu que depuis 2014, la Ville de Montréal procède à un nombre de chargements se situant entre 4 et 7 par année;

Attendu que les opérations de chargement se font autant le jour que la nuit;

Attendu que l'Enquête Origine-Destination publiée en janvier 2020 soutenait qu'il y avait 1,01 voiture par ménage à Montréal;

Attendu que les opérations de chargement représentent un défi pour les propriétaires de voitures qui stationnent sur la rue;

Attendu que pour faciliter les opérations de chargement, la Ville de Montréal offre des stationnements gratuits de nuit pour les résidents qui doivent déplacer leur voiture. À l'hiver 2019-2020, 5 442 espaces de stationnement étaient disponibles, comparativement à 6 788 pour l'hiver précédent, soit une perte de 1 346 espaces;

Attendu que seulement 17 stationnements sur 30 de l'Agence de mobilité durable étaient disponibles gratuitement de nuit lors des opérations de chargement à l'hiver 2019-2020;

Attendu que neuf stationnements de l'Agence de mobilité durable comptent des places qui ne sont pas réservées aux détenteurs de permis mensuels, mais que ces places n'ont pas été rendues disponibles pour le stationnement gratuit lors des opérations de chargement;

Attendu que la Ville de Montréal a fait remorquer 39 788 voitures à l'hiver 2019-2020, ce qui ralentit considérablement les opérations de chargement de la neige;

Attendu que dans le contexte d'une deuxième vague d'infections liées à la COVID-19, le gouvernement encourage toujours le recours au télétravail;

Attendu que jusqu'à 40% des travailleurs Montréalais pourraient rester à la maison en télétravail cet hiver et nécessiteront plus d'espaces de stationnement pour garer leur voiture lors des opérations de déneigement de jour comme de nuit;

Attendu que la Ville de Montréal a déjà signé des ententes avec des propriétaires de stationnement privés tels que ceux du Palais des congrès et du Complexe Desjardins;

Il est proposé par       Aref Salem, Conseiller de la Ville du district de Norman-McLaren
Appuyé par                Dominic Perri, Conseiller de la Ville du district de Saint-Léonard Ouest

Que la Ville de Montréal mandate l'Agence de mobilité durable afin qu'elle:

  • rende disponible gratuitement ses cases de stationnements non réservées aux détenteurs de permis mensuels, de jour comme de nuit, lors des opérations de chargement de la neige;
  • signe des ententes, au besoin, avec des stationnements privés afin de rendre plus de places gratuites disponibles jour et nuit lors des opérations de chargement de la neige;

Que la Ville de Montréal s'entende avec les arrondissements pour que les Montréalais aient accès cette année à plus de stationnements municipaux gratuits, de jour comme de nuit, que durant l'hiver 2019-2020.

Restons en contact


1100, Boul. Crémazie Est
Suite 207
Montréal, QC H2P 2X2
514-903-1207
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Autorisé par Jonathan Cohen, agent et représentant officiel.