Moratoire sur les démolitions de maisons de type shoebox - Ensemble Montréal applaudit la volte-face de Projet Montréal

Montréal, le 10 mai 2018 - Le chef d'Ensemble Montréal, M. Lionel Perez, et la porte-parole de l'Opposition officielle en matière de culture, Mme Chantal Rossi, se réjouissent de la volte-face du conseil d'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, qui a décidé d'instaurer un moratoire sur toute nouvelle demande de démolition de maisons de type shoebox.

Rappelons qu'à la suite d'un article paru dans le quotidien Le Devoir, Mme Rossi avait soulevé durant le conseil municipal de janvier la question de la préservation de ces maisons basses à caractère unique, dont plusieurs sont menacées de démolition. Un moratoire « ne pourrait pas être décrété pour préserver tous les shoebox de Montréal », lui avait alors répondu Christine Gosselin, responsable de la culture et du patrimoine au comité exécutif.

«Je suis heureuse de voir que l'administration Projet Montréal, qui dirige l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, ait finalement choisi de se ranger du côté de la préservation du patrimoine bâti. Même Héritage Montréal a dénoncé le rythme accéléré des démolitions des maisons de type shoebox dans cet arrondissement au cours des derniers mois. Ce revirement est tout de même surprenant, quatre mois après avoir rejeté notre suggestion de moratoire du revers de la main», a souligné Mme Rossi.

«Projet Montréal n'est pas à une contradiction près. Leur premier réflexe est toujours de critiquer les idées qui ne viennent pas d'eux. Ce n'est pas une façon intelligente de gouverner», a conclu M. Perez.

Restons en contact


1100, Boul. Crémazie Est
Suite 207
Montréal, QC H2P 2X2
514-903-1207
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Autorisé par Robert Richard, agent officiel.