Trois motions de l'Opposition officielle adoptées au conseil municipal - Coup de circuit pour les Montréalais

Montréal, le 30 mai 2018 - Les trois motions présentées par Ensemble Montréal ont toutes été adoptées lors du conseil municipal de mai qui s'est terminé hier. Le chef de la formation politique, M. Lionel Perez, a tenu à féliciter les membres de son équipe, tout en rappelant à la population montréalaise que l'Opposition officielle prend son rôle au sérieux quand il s'agit de protéger les intérêts des citoyens.

«Au cours des six derniers mois, l'Opposition officielle a démontré sa capacité d'agir comme un redoutable chien de garde auprès de l'administration Plante-Dorais, tout en présentant des propositions audacieuses et constructives qui contribueront à faire avancer Montréal», a déclaré M. Perez.

Les trois motions d'Ensemble Montréal adoptées ce mois-ci sont :

  • L'interdiction des bouteilles d'eau de plastique à usage unique à travers tous les services et les unités d'affaires de la Ville et la mise en place d'une stratégie de réduction du plastique sur le territoire montréalais;
  • L'instauration d'une consultation prébudgétaire annuelle ouverte à tous les citoyens;
  • La simplification des processus bureaucratiques entourant les demandes de subventions faites à la Ville par des organismes à but non lucratif (OBNL).

Une quatrième motion, présentée conjointement avec le conseiller de ville, district de Snowdon, M. Marvin Rotrand, visait à donner le titre de Citoyen d'honneur au blogueur saoudien Raif Badawi, emprisonné dans son pays depuis 2012. Cette motion a également été adoptée.

Autres faits saillants du conseil municipal de mai

Contrat de 29 M$ à Rebuts Solides Canadiens (RSC)
Les élus d'Ensemble Montréal ont longuement questionné un contrat de 29 M$ destiné à assurer la survie, durant 19 mois, du centre de tri de Montréal, confronté à une crise découlant du manque de débouchés mondiaux pour les matières recyclables. «Non seulement il s'agit d'un investissement énorme dans une entreprise dont le modèle d'affaires est désuet, mais ce contrat a toutes les apparences d'une subvention déguisée à une entreprise privée, ce qui est interdit par la loi», a rappelé M. Perez.

L'Opposition a tout de même obtenu que le contrat avec RSC soit modifié afin d'y inclure les exigences suivantes:

  • le dépôt, d'ici six mois, d'un diagnostic technologique, opérationnel et financier de RSC;
  • le dépôt, d'ici un an, d'un plan d'action visant à assurer la viabilité économique de l'entreprise, avec l'objectif que celle-ci contribue davantage à l'économie circulaire de la région montréalaise.

La «liste grise» n'est toujours pas respectée par l'administration
Encore une fois, l'administration Plante-Dorais a tenté d'accorder des contrats à des entreprises qui figurent sur la «liste grise» des firmes au rendement insatisfaisant. Ainsi, un contrat de 1,5 M$ pour le réaménagement du secteur du chalet au parc du Mont-Royal a été accordé à Les Entreprises Ventec, malgré le fait qu'elle a été placée sur cette liste le mois dernier pour des travaux bâclés dans les arrondissements de Verdun et de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

N'eût été de l'intervention de l'Opposition officielle, un second contrat, de 772 000 $ celui-là, aurait été accordé à une autre firme figurant sur la «liste grise», Les Entreprises C. Dubois. Celle-ci apparaît sur la liste depuis janvier 2018, suite à une résolution du conseil d'arrondissement de Ville-Marie.

«Il faut être conséquent : à quoi sert une telle liste si l'administration n'en tient pas compte? Elle peut toujours, si elle le désire, octroyer un contrat à une entreprise qui figure sur la liste, mais elle se doit de le justifier. Or, il n'y a aucune justification dans le sommaire décisionnel qui a été présenté aux élus. C'est un manque flagrant de rigueur et vigilance», a lancé M. Perez.

 

 

Restons en contact


 

1100, Boul. Crémazie Est
Suite 207
Montréal, QC H2P 2X2
514-903-1207
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Autorisé par Jonathan Cohen, agent et représentant officiel.