Signez notre pétition pour que Montréal autorise le vote postal

L’administration actuelle de Montréal refuse d’accorder le droit de vote par correspondance aux aîné.e.s de 70 ans et plus lors des élections municipales prévues en novembre 2021.

Cliquez ici

Ensemble Montréal propose de rendre disponibles les produits menstruels dans les bâtiments municipaux

Image

Montréal, le 28 mai 2019 – En cette Journée mondiale de l’hygiène menstruelle*, Mme Chantal Rossi, porte-parole de l’Opposition officielle en matière de culture, et Mme Karine Boivin-Roy, leader de l’Opposition officielle, ont dévoilé une proposition demandant à la Ville de Montréal de rendre disponibles gratuitement les produits d’hygiène menstruelle (tampons et serviettes) dans toutes les toilettes publiques des bâtiments municipaux.

« On connaît tous une parente ou une amie qui a été prise de court par l’arrivée subite de ses menstruations. Quand on n’a pas accès aux produits nécessaires, c’est loin d’être agréable comme situation. C’est pourtant le cas de 86% des femmes, selon un sondage américain de 2013. Le sujet a longtemps été tabou, mais nous croyons qu’en 2019, il est grand temps d’évoluer. Montréal se doit de montrer l’exemple et prendre en considération les besoins les plus élémentaires de la moitié de sa population, c’est une question de respect », a déclaré Mme Rossi.

À la différence du gouvernement fédéral, qui veut rendre disponibles les produits d’hygiène menstruelle à l’ensemble de ses employées, la proposition d’Ensemble Montréal vise la population qui visite l’un des 370 bâtiments municipaux comme les piscines publiques, arénas, centres de loisirs, bibliothèques, maisons de la culture, etc. La motion de l’Opposition officielle demande que la Ville assure la disponibilité et la gratuité des serviettes hygiéniques et tampons dans toutes les toilettes publiques de ces édifices.

« C’est dans l’air du temps: la Colombie-Britannique commence à offrir ces produits gratuitement dans 1 600 écoles publiques. La ville de New York fait de même dans ses 800 écoles, tout comme la Grande-Bretagne. Il faut arrêter de voir l’accès gratuit aux produits d’hygiène menstruelle comme un traitement de faveur pour les femmes; c’est un progrès vers l’égalité des sexes », a ajouté Mme Boivin-Roy.

« Si le papier de toilette et le savon sont fournis gratuitement dans les toilettes publiques, il est tout à fait normal que les produits d’hygiène menstruelle le soient également. L’idée est de réduire le stress ou la charge mentale que peut ressentir une femme ou une jeune fille lorsqu’elle n’est pas chez elle et que ses règles arrivent de manière imprévue. Il n’y a pas de grand débat de société à faire! C’est juste du gros bon sens! », a conclu Mme Rossi.

La motion sera débattue à la séance du conseil de municipal du 17 juin.


* La Journée mondiale de l’hygiène menstruelle a été initiée par l’organisation non gouvernementale allemande WASH United (WAter, Sanitation and good Hygiene) en 2014. Elle a lieu le 28 mai de chaque année et vise à briser les tabous et à sensibiliser à l’importance d’une bonne hygiène menstruelle chez les femmes et en particulier les adolescentes à travers le monde.
Voir: menstrualhygieneday.org


Motion afin de garantir la distribution gratuite des produits menstruels dans les toilettes publiques des édifices municipaux

Attendu que les menstruations sont un processus physiologique affectant près de 50% des femmes en âge de procréer au Québec;

Attendu que selon une étude réalisée en 2013 aux États-Unis, 86% des femmes avaient commencé à avoir leurs menstruations de manière inattendue en public sans avoir accès aux produits nécessaires, ce qui a suscité un sentiment d’anxiété ou d’embarras et souvent perturbé leurs activités professionnelles;

Attendu que l’accès aux produits menstruels dans les édifices publics municipaux est une question d’hygiène et de santé publique ainsi qu’une question d’égalité des sexes;

Attendu que d’autres produits hygiéniques tels que le papier de toilette, le papier pour les mains et le savon sont déjà disponibles gratuitement dans les édifices municipaux et que les produits menstruels sont des produits hygiéniques;

Attendu que dans un sondage mené en 2017 auprès de 1 500 Canadiens, 65% des répondants (soit 72% des femmes et 57% des hommes) souhaitaient que le gouvernement subventionne les produits menstruels afin qu’ils soient gratuits dans les lieux publics;

Attendu que le 4 mai dernier, le gouvernement canadien a publié un avis d’intention dans la Gazette du Canada afin d’obliger les employeurs sous juridiction fédérale à fournir gratuitement des produits menstruels à leurs employées et qu’une période de consultation de 60 jours a été lancée afin de prendre en compte les différents points de vue des milieux de travail de compétence fédérale;

Attendu que le 13 mai dernier, une pétition pour la gratuité des produits menstruels dans les écoles primaires et secondaires a été lancée sur le site web de l’Assemblée nationale du Québec;

Attendu qu’en 2015, la Ville de Montréal a adopté le Plan 2015-2018 : Pour une participation égalitaire des hommes et des femmes à la vie de Montréal et que « La Ville de Montréal, avec l’appui de ses arrondissements et des organismes partenaires, s’est engagée à offrir des services adaptés aux réalités vécues par les Montréalaises et à améliorer son offre de services globale pour répondre aux besoins spécifiques des femmes »;

Attendu que plusieurs juridictions à travers le monde, notamment les gouvernements de la Colombie-Britannique, de l’Écosse et de l’Angleterre, l’État de New York, de même que la ville de New York, ont récemment instauré la gratuité des produits menstruels dans les écoles primaires et secondaires;

Attendu que le 28 mai est la Journée internationale de l’hygiène menstruelle, qui vise à briser les tabous et à sensibiliser à l’importance d’une bonne hygiène menstruelle chez les femmes et les adolescentes à travers le monde;

Il est proposé par Chantal Rossi, conseillère de la Ville du district d’Ovide-Clermont
et appuyé par Karine Boivin-Roy, conseillère de la Ville du district de Louis-Riel

Que la Ville de Montréal assure la disponibilité et la gratuité des produits menstruels tels que les serviettes hygiéniques et les tampons dans toutes les toilettes publiques des édifices de compétence municipale.

Restez informés!

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles concernant le Parti, ses idées, ses initiatives, ses évènements et sur le travail que nous accomplissons dans votre quartier!