Signez notre pétition pour que Montréal autorise le vote postal

L’administration actuelle de Montréal refuse d’accorder le droit de vote par correspondance aux aîné.e.s de 70 ans et plus lors des élections municipales prévues en novembre 2021.

Cliquez ici

Ensemble Montréal déplore le retrait de la candidature de Montréal comme ville hôte de la FIFA

MONTRÉAL, le 7 juillet 2021 – Aujourd’hui, la Ville de Montréal a annoncé le retrait de la métropole comme ville hôte de la Coupe du monde FIFA 2026. Ensemble Montréal et son chef, Denis Coderre, déplorent vivement cette décision de l’administration en place et ont tenu à réagir devant cet échec cuisant et ce manque de vision. 

« Montréal vient de rater un important rendez-vous qui ne se représentera pas de sitôt. Tout nous porte à croire que Projet Montréal n’a jamais été très enthousiaste à la venue de la FIFA à Montréal et qu’elle cherchait une façon de s’en sortir, sachant que sa base militante s’oppose aux événements sportifs d’envergure », a déclaré M. Coderre. 

« Le retrait de Montréal du groupe restreint de villes canadiennes pouvant recevoir ce prestigieux tournoi sportif démontre une fois de plus le manque de leadership de l’administration, qui ne cesse de blâmer le gouvernement provincial pour sa propre inaction. Il s’agit d’une preuve supplémentaire de la relation laborieuse entre Québec et l’administration Plante », a ajouté M. Lionel Perez, chef de l’Opposition officielle à l’hôtel de ville de Montréal.

Selon les informations transmises aux médias, la décision de l’administration Plante est motivée par le fait que le gouvernement du Québec se soit retiré du dossier en janvier dernier. Pour Ensemble Montréal, il est clair que le gouvernement n’est plus capable de payer pour les demandes multiples de l’administration Plante, surtout après avoir allongé 263,5 M$ pour l’aider à équilibrer ses deux derniers budgets.

« Combien de fois avez-vous entendu la mairesse défendre publiquement ce projet? Jamais! C’est la Ville de Montréal qui gérait le dossier et qui a signé l’entente; c’était à la mairesse de faire en sorte que le projet avance et que les partenaires en soient satisfaits. Et maintenant que l’entente est tombée à l’eau, est-ce que la Ville devra payer des pénalités? », demande M. Dimitrios Beis, porte-parole de l’Opposition officielle en matière de sports et loisirs.

Il est également incompréhensible que les Montréalais apprennent la mauvaise nouvelle aujourd’hui seulement, alors que cela fait sept mois que le gouvernement du Québec a annoncé son retrait du dossier en raison de l’explosion des coûts. 

Pour Ensemble Montréal, ce long silence témoigne d’un projet mal ficelé dès le départ, qui aurait dû obtenir un engagement ferme de la part des partenaires impliqués avant d’être vanté comme accomplissement par l’administration. Les citoyens sont en droit de se demander ce que l’administration a fait depuis trois ans en termes de démarches auprès des partenaires pour asseoir le projet sur des bases solides. 

« Je suis très déçu de l’annulation de ce grand événement sportif, qui représentait un vent d’espoir pour de nombreux citoyens et commerçants dans le cadre de la relance économique, sociale et culturelle. L’administration fait miroiter le rêve de tant de jeunes d’accueillir la Coupe du monde à Montréal et se défile via un communiqué laconique. C’est un manque de respect et de courage envers les citoyens et citoyennes », a conclu Hadrien Parizeau, conseiller de la Ville du district de Saint-Sulpice.

Restez informés!

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles concernant le Parti, ses idées, ses initiatives, ses évènements et sur le travail que nous accomplissons dans votre quartier!