Élu sortant

Benoit Langevin

Conseiller de la ville

Pierrefonds-Roxboro

District Bois-de-Liesse

Membre de la Commission sur la culture, le patrimoine et les sports


514-624-1400
[email protected]

Benoit Langevin est le porte-parole de l’Opposition officielle sur le dossier de l’itinérance et de la jeunesse depuis 2018, il est aussi conseiller de la ville pour le district de Bois-de-Liesse dans l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro depuis 2017. Expert en développement social, il soutient plusieurs causes afin d’améliorer la qualité de vie des Montréalais. Benoit Langevin a étudié en conception électronique, il a obtenu un DEC en sciences humaines, un baccalauréat en animation et recherche culturelle, un DESS en administration sociale et compte plusieurs années d’expérience en intervention et en gestion des affaires sociales dans les milieux communautaire et scolaire au sein de plusieurs organismes. 

Il est pionnier dans la mise en place du travail de rue dans l’Ouest-de-l’île de Montréal : il a cofondé Action jeunesse de l’Ouest-de-l’Île en 2007 et a réussi à en faire un des plus gros organismes jeunesse du Québec. Il a également co-présidé la Table de concertation enfance-famille-jeunesse de l’Ouest-de-l’île. Le candidat est aussi récipiendaire du prix de la relève de Centraide du grand Montréal en 2012, du prix du maire en démocratie en 2015 et du prix Citoyen VIVAMTL en 2016. En 2017, Benoit Langevin décide de faire le saut en politique au sein d’Ensemble Montréal afin de poursuivre sa mission : lutter contre l’itinérance visible et cachée à travers l’ensemble des quartiers de Montréal. Depuis près de quatre ans, M. Langevin brille par sa capacité à rallier les gens derrière une cause pour faire progresser la situation des jeunes et des populations marginalisées. Par voie de motion, il a initié un dialogue sur les inégalités de la répartition des ressources entre les quartiers montréalais. Très attentif aux demandes des groupes communautaires, il a également proposé de simplifier le processus bureaucratique entourant les demandes de subventions par la création d’un système numérique ; cet outil sert désormais au mieux les besoins des groupes. En pleine pandémie et crise du logement, il déposait une motion pour mettre fin à la crise des campements de fortune à Montréal. Benoit Langevin a continuellement fait valoir que l’itinérance est aussi de la responsabilité de la Ville de Montréal et qu’il faut être proactif pour que tous les Montréalais vivent dignement. C’est ce qu’il s’évertue de faire depuis des années maintenant.

Restez informés!

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles concernant le Parti, ses idées, ses initiatives, ses évènements et sur le travail que nous accomplissons dans votre quartier!