La métropole du Québec

Montréal n’est pas simplement une ville, une somme de quartiers et d’arrondissements. Il s’agit à la fois du cœur de la région métropolitaine, la métropole du Québec, une métropole de calibre mondial. Ensemble Montréal sait que le plein développement de la ville dépend de la compréhension par son maire du sens de la métropole. Il doit l’incarner, tout comme son administration, afin que la ville puisse utiliser l’ensemble des leviers qui lui sont accessibles de par son rôle de locomotive de la région et du Québec.  L’administration d’Ensemble Montréal saura utiliser les institutions métropolitaines et le rôle de métropole dans chacun de ses dossiers et pour les missions prioritaires que sont : la lutte contre les changements climatiques, la lutte aux inégalités et la prospérité économique. 

Du leadership pour la région métropolitaine

Montréal est d’abord le noyau de sa région. Cette région métropolitaine est un tout organique: le centre a besoin des périphéries, et les périphéries ont besoin du centre. Personne n’a avantage à faire cavalier seul. Le maire de Montréal est aussi le président de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et doit incarner ce rôle avec un réel leadership, pour que tous aillent dans la même direction. Ainsi, nous souhaitons :

  • Insérer l’ensemble des villes faisant partie de la Région métropolitaine de recensement (RMR) à la CMM, pour solidifier et rendre cohérentes les actions des villes à plus grande échelle
  • Mettre à jour le plan métropolitain d’aménagement et du développement (PMAD) de la région métropolitaine afin de :
    • Lutter contre l’étalement urbain;
    • Déclarer l’urgence climatique, protéger l’environnement et lutter contre les changements climatiques, notamment par la promotion de la densification, l’électrification des transports et le verdissement;
  • Créer un plan ambitieux de mobilité pour la RMR afin de réduire l’utilisation de l’auto solo. Cela passe par la création d’un cocktail de transport efficace, notamment par l’amélioration du service de transport collectif et par l’utilisation des véhicules en libre-service (VLS), du covoiturage ou des navettes fluviales; 
  • Collaborer afin d’instaurer une politique d’inclusion uniforme pour le logement social à la grandeur des villes de la communauté métropolitaine afin d’arriver progressivement à une obligation de création de 15% de logements sociaux lors des grands projets partout dans la CMM;
  • Développer le réflexe de travailler avec l’ensemble des parties prenantes (citoyens, organismes communautaires et sans but lucratif, entreprises privées, commerces, autres paliers gouvernementaux) sur les divers projets et enjeux de la ville.

Rôle de Montréal comme métropole québécoise

Nous l’avons dit, Montréal est la métropole francophone d’Amérique, mais elle est aussi, et avant tout, la métropole du Québec, comme l’indique l’article 1 de sa Charte. Mais ce titre de métropole ne doit pas seulement s’incarner comme une désignation par convention; il doit se matérialiser concrètement et servir vertueusement au progrès, tant de la métropole que du Québec. Dans cet esprit, nous souhaitons :

  • S’assurer du respect de l’entente-cadre Réflexe Montréal dans les politiques québécoises et de l’implication de la Ville de Montréal dans les dossiers qui la touchent, notamment l’habitation et la rétention des sièges sociaux. Cette entente signée en 2016 par l’ancienne administration donne à la Ville un statut particulier de métropole, qui lui permet entre autres d’exercer un plus grand pouvoir en matière d’habitation, d’itinérance, d’immigration et de culture;
  • Avoir notre juste part dans le financement de l’habitation et des programmes sociaux de la part des gouvernements supérieurs; 
  • Capitaliser sur les bénéfices (économiques, touristiques, culturels, etc.) d’être la métropole francophone d’Amérique;
  • Tisser davantage de liens avec les régions, notamment en utilisant la Maison des régions à son plein potentiel;
  • Créer un comité réunissant à la fois la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec dirigé sur la réduction de la production de CO2 sur l’île de Montréal, sachant que nos objectifs sont les mêmes et que nos actions doivent être concertées. Trouver des solutions aux changements climatiques est une responsabilité partagée. 
  • Demander  la création d’un nouveau fonds fédéral pour permettre aux grandes villes d’accélérer la lutte contre les changements climatiques et ses impacts sur l’accroissement des inégalités : verdissement, lutte aux îlots de chaleur, protection contre les crues printanières, matières résiduelles, réduction des GES. 

Pour une métropole qui rayonne à l’international

Le rôle de métropole ne se limite pas à développer des relations avec ses partenaires québécois et canadien.La Ville de Montréal est une métropole de calibre international, ce qui lui donne le rôle incontournable de vitrine du Québec et lui offre un potentiel énorme pour le développement culturel et économique. Les organisations internationales et les festivals sont entre autres les outils nous permettant de nous mettre de l’avant. 

Montréal est aussi une ville étudiante, elle doit travailler avec ses partenaires à attirer les étudiants internationaux, mais aussi à les retenir tout en leur fournissant un milieu de vie attirant.

C’est pourquoi Ensemble Montréal travaillera à :

  • En partenariat avec Tourisme Montréal, Montréal international, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, les sociétés de développement commercial et le Palais des congrès, accentuer la présence d’organisation et d’événement internationaux à Montréal, notamment en déposant une candidature pour accueillir le congrès de l’International Downtown Association; 
  • Travailler en collaboration avec Tourisme Montréal, Montréal International, les chambres de commerce et Investissement Québec afin d’attirer à Montréal des travailleurs spécialisés, des investissements étrangers et de favoriser la création d’écosystèmes économiques
  • Assumer le rôle de Montréal comme catalyseur de l’économie québécoise, en collaboration avec les partenaires économiques tels qu’Investissement Québec, les chambres de commerce ou encore Montréal International, notamment grâce à l’utilisation de missions économiques à l’étranger, mais aussi par l’accueil de délégations étrangères sur notre territoire pour faire découvrir la force de nos écosystèmes (maisons d’enseignement, incubateurs, entreprises, services connexes aux secteurs, etc.);
  • Accentuer le rôle international de Montréal par la diplomatie urbaine, en continuant l’expansion du réseau politique de notre ville, notamment en rejoignant les alliances municipales, telles que l’Alliance des villes carboneutres, pour échanger les meilleures pratiques dans la réalisation des mandats de la ville comme l’adaptation aux changements climatiques ou le vivre-ensemble;
  • Devenir un partenaire d’Aéroports de Montréal, afin d’augmenter le nombre de connexions aériennes entre Montréal et les autres métropoles du monde;
  • Utiliser les leviers de la Ville de Montréal pour appuyer Montréal International dans la promotion de Montréal, ville étudiante et travailler de concert avec elle à la rétention des étudiants internationaux; 
  • Mettre en place un incitatif financier  pour les étudiants étrangers afin de les inciter à rester à Montréal et au Québec après leurs études;
  • Remettre en place le passeport MTL étudiant international, enlevé en 2019, pour faire leur faire découvrir les institutions et la culture montréalaise;

Restez informés!

Inscrivez-vous pour recevoir des nouvelles concernant le Parti, ses idées, ses initiatives, ses évènements et sur le travail que nous accomplissons dans votre quartier!